Rencontres avec Fernando Arrabal à Strasbourg

Elektramusic a reçu Fernando Arrabal à Strasbourg, à l’occasion de la création vidéo-musicale “Apokalyptica” de Frédéric Kahn et Thomas Bart au MAMCS.

Cette œuvre pour musique électroacoustique et art vidéo s’inspire librement de « Apokalyptica, la Bible-les Livres » de Fernando Arrabal aux Éditions Christian Bourgeois. Une occasion de redécouvrir l’oeuvre et le parcours atypique du dramaturges et cinéaste espagnol Fernando Arrabal :

– le mercredi 12 juin 2013  à 17 h : rencontre avec Fernando ARRABAL
à la librairie Kleber Strasbourg

– le vendredi 26 juin à 19h : projection de Viva la Muerte
de F.Arrabal au MAMCS (biographie et notice sous l’article)

A cette occasion la ville de Strasbourg à rendu hommage à l’oeuvre de Fernando Arrabal qui a été reçu par M. Alain Fontanel dans les salons de l’Hôtel de Ville, ou Fernando Arrabal a eu l’occasion de signer le livre d’or de la ville.

———————————————————————————————————————–

Fernando Arrabal est né à Melilla, ville espagnole du Maroc, peu de temps avant la guerre civile d’Espagne en 1932. L’oeuvre du dramaturge est très marquée par l’emprisonnement de son père sous le régime de Franco, qui mourut après son évasion de prison. Il y fait allusion dans plusieurs ouvrages, dont ‘Lettre à Franco’, publié du vivant du Général. A partir de 1940, la famille d’Arrabal s’installe à Madrid. Fernando y débute ses études universitaires pour les poursuivre ensuite sur Paris   et reste en France.

Auteur d’un grand nombre de pièces de théâtre, son épouse lui en traduit très tôt une bonne partie en français. En 1967, il se rend en Espagne où il est arrêté pour avoir écrit une dédicace « blasphématoire » envers le régime. Il doit sa libération à une campagne internationale. Plus qu’un auteur, Fernando Arrabal est également un cinéaste de talent. Ses recueils de poèmes ont été illustrés par de grands artistes internationaux, parmi lesquels Dali, Magritte, Picasso, Saura… Son oeuvre théâtrale voyage sur les scènes du monde entier. Mystique et provocatrice, onirique et festive, avec humour et dérision, elle consiste en un mélange baroque de cruauté et de tendresse.

 

Projection de Viva la Muerte
Film de Fernando Arrabal
(1971) durée 1h30
Mercredi 26 juin à 19h
Auditorium des musées – MAMCS
Tarifs : 6€/réduit 4,50€

Scénario d’après le livre semi-autobiographique de Fernando Arrabal « Baal Babylone » : dans l’Espagne franquiste, le jeune Fando découvre que sa mère a dénoncé un mari antifasciste. Dans un pays cadenassé par la censure et les interdits religieux, partagé entre haine et amour pour sa mère et l’espoir de retrouver son père vivant, Fando se réfugie dans un univers de perversions et de folie.

MAMCS : 1 place Jean Arp – 67000 Strasbourg