Festival Futura – Appel d’œuvre 2017 / Call for works 2017

Festival Futura – Appel d’œuvre 2017
Date limite d’envoi des propositions : 16 mars 2017.
www.festivalfutura.fr

Pour sa 25e édition, le Festival Futura est à la recherche de musique autour de l’idée de «narration». Même si « la musique est impuissante à exprimer quoi que ce soit » (phrase quelque peu provocatrice, mais non moins profonde, d’Igor Stravinsky), nous partons du principe qu’il peut en sortir en quelque sorte une narration qui la sous-tend.

En effet le son ne dit rien en soit, ne raconte rien, ne représente que lui-même, nous avons souvent besoin de voir son origine pour que celui-ci prenne sens. Mais par contre il fait ressentir, fait imaginer, il permet de créer des architectures qui se développent dans le temps.
Et finalement l’acousmatique a également réussi à apporter par son utilisation de l’enregistrement quelque chose d’étonnant, et ce malgré la volonté de son fondateur : la captation du réel, la possibilité d’apporter des événements (parfois aussi complexe qu’un paysage) et des éléments qui deviennent créateurs d’histoires, d’imaginaires par le simple fait que nous les reconnaissons et qu’ils rentrent en relation les uns avec les autres.

Ce qui nous intéresse de recevoir pour cet appel d’œuvre, ce ne sont pas des pièces avec une narration classique (une musique à texte lu simplement, un mélodrame, etc.) car pour cela des œuvres du répertoire acousmatique seront programmées, mais une nouvelle approche de celle-ci (ici quelques pistes) :
– par la mise en relation de sons qui font sens,
– par le jeu sur l’identification possible de tel ou tel son,
– par la simulation du réel,
– par l’incursion, l’intrusion de celui-ci…
L’idée de narration se joue surtout au niveau de la forme, de la directionnalité d’un “discours” (ou de l’absence de directionnalité volontaire de celui-ci.)
Telle la littérature qui a su réinventer sa narration (avec de multiples possibilités), ce sont de telles musiques/œuvres d’arts sonores que nous recherchons pour cette 25e édition.

Conditions de participations obligatoires :

– Exclusivement des œuvres fixées sur support (acousmatique, musique concrète, art radiophonique, installation sonore…) ; pas de temps réel, ni de musique mixte.
– Le nombre limite d’œuvres que peut proposer un compositeur est de 2 pour les œuvres sonores. Pas de nombre limite pour les œuvres avec vidéo.
– Le choix se fera en priorité sur des œuvres au format stéréo (avec ou sans vidéo), mais si toutefois l’œuvre proposée est multipiste, la version doit nous parvenir en stéréo pour l’écoute de sélection.
– Les œuvres audio doivent nous êtres envoyées obligatoirement par fichier non compressé (pas de streaming) et par internet (wetransfer, dropbox, etc.) à l’adresse info@festivalfutura.fr. Il est important que chaque fichier soit bien nommé : avec nom de l’auteur et titre de l’œuvre. Merci de nous faire parvenir également dans le même envoi un fichier avec votre nom, le titre de vos pièces, une courte biographie et une courte notice de vos pièces de 10 lignes maximum chacune.
– Pour les œuvres avec vidéo, il est possible d’envoyer un DVD à l’adresse suivante : Festival Futura-Nathanaëlle Raboisson, 46 rue du Docteur Léonce Basset, 93400 Saint Ouen, France.

—–

Futura Festival – Call for works 2017
Propositions must be sent before March 16 2017
www.festivalfutura.fr

For is 25th edition, the Futura Festival is looking for music around the idea of “narration”.
Even though “music is powerless to express anything” (Igor Stravinsky’s somewhat provocative but no less profound sentence), we assume that it can emerge a kind of narrative that underlies it.

Indeed the sound does not say anything by itself, tells nothing, represents only itself, we often need to see its origin so that it takes meaning. But on the other hand it makes feel, makes imagine, it can create architectures that develop over time.
And finally the acousmatic has also succeeded in bringing something surprising to its use of recording, despite the will of its founder: the capture of the real, the possibility of bringing events (sometimes as complex as a landscape) and elements that become creators of stories, of imaginary by the simple fact that we recognize sounds and that they enter into relation to each other.

What we are interested to receive for this call for work are not pieces with classical narration (a music with simply read text, or melodrama, etc.) because for this, works of the acousmatic repertoire will be programmed. We search new approach of narration (here some possibility):
– by putting into relationship sounds that make sense,
– by the play on the possible identification of sounds,
– by the simulation of reality,
– by the incursion, the intrusion of it …
The idea of narration is mostly at the level of the form, the directionality of a “discourse” (or the absence of its voluntary directionality).

Required conditions :

–Only tape works accepted (acousmatic, musique concrète, radiophonic art, sound installation…), no real time or anything involving live instruments.
–Only two works by composer can be sent (no limitations for the works with video).
-Stereo works will be prefered (for the multitrack works, a stereo version is needed for evaluation purpose).
– Works must be sent to us by uncompressed file (no streaming) and by internet (wetransfer, dropbox, etc.) only to: info@festivalfutura.fr : it’s important that each file is correctly named: with author’s name and title. Send also your name, your adress, a short biography and a short notice of your works (max. 10 lines each).
–For works with video, it’s possible to send a DVD to the following address : Festival Futura-Nathanaëlle Raboisson, 46 rue du Docteur Léonce Basset, 93400 Saint Ouen, France.